Music After All

Music After All

Le podcast qui revient sur différents artistes musicaux qui valent le coup !

Music After All

Music After All c'est le podcast qui s'intéresse aux artistes musicaux, leur discographie ainsi que leur contexte de création. Kévin et Aurélien consacrent chaque épisode à un artiste/groupe en essayant de comprendre pourquoi leur musique vaut le coup de s'y intéresser. Pour suivre l'actu du podcast : https://twitter.com/MusicAfterAll

En cours de lecture

Episode 5 - Animal Collective : Deux salles deux ambiant (partie 4/4)

Quatrième et dernière partie de l'épisode consacrée au groupe indie pop Animal Collective et les projets solo de ses membres.
L'été s'en va, il commence à faire nuit en plein après-midi et le congrès des Républicains est dans moins d'un mois !
C'est donc le moment parfait pour clore notre rétrospective de la carrière de ce groupe atypique. Après un départ bruitiste assez confidentiel puis l'explosion électro-pop portée par Merriweather Post Pavilion suivi d'une phase doux-dingue dadaïste, le groupe s'assagit légèrement au grand damn de certains fans du début.

Pour rappel, nous traitons ici un groupe qui a sorti grand nombre d'albums, ainsi le format va changer, il ne sera pas question de traiter pendant 15-20 minutes un album comme à l'accoutumé mais d'avoir une approche plus large et générale.

En espérant que cet épisode vous plaise !

Quelques liens :

Timecode :

  • Meeting of the waters [01:00 - 07:16]
  • Eucalyptus [07:31 - 15:24]
  • A day with the hommies [15:57 - 23:49]
  • Tangerine Reef [24:20 - 28:36]
  • Buoys [29:04 - 37:28]
  • Cows on Hourglass Pond [38:26 - 41:12]
  • Ballet slippers [41:45 - 47:57]
  • Bridge to quiet [48:26 - Fin]

Morceaux utilisés : Man Of oil, Lunch Out of order part 2, Sunset, Hair cutter, Inner Monologue, K.C Yours, Daily Routine (Live), Bridge to quiet & Loch Raven d'Animal Collective (ou membre en solo).

Twitter (pour suivre l'actu du podcast) : https://twitter.com/MusicAfterAll

Instagram de l'émission : @musicafterall

PS : On s'excuse encore concernant la qualité du son, un jour oui un jour on se mettra à une table pour faire le podcast et ce jour là le monde ne sera pas prêt.

En cours de lecture

Episode 5 - Animal Collective : La pop à papa et le dadaïsme à Dali (partie 3/4)

Troisième partie de l'épisode 5 de Music After All consacré à Animal Collective ainsi qu'aux projets solo de ses membres.
C'est la rentrée, et quoi de mieux à faire pour Kévin et Aurélien que continuer l'exploration de la discographie d'Animal Collective. Dans cette partie, on voit la façon dont le groupe continue ses expérimentations tant en live qu'en studio. On évoque également le parcours solo de ses membres en parallèle du groupe.

Pour rappel, nous traitons ici un groupe qui a sorti grand nombre d'albums, ainsi le format va changer, il ne sera pas question de traiter pendant 15-20 minutes un album comme à l'accoutumé mais d'avoir une approche plus large et générale.

En espérant que cet épisode vous plaise !

Ce que donne le groupe en live : https://www.youtube.com/watch?v=lNM7H6pxWI4

Timecodes :

ODDSAC [00:00 - 08:55]
Tomboy [08:55 - 14:30]
Centipede HZ [14:30 - 19:45]
Enter the slasher house [19:45 - 22:57]
Panda Bear meets the grimmer reaper [22:57 - 29:08]
Live at 9:30 [29:08 - 36:10]
Painting with [36:10 - 45:36]
The Painters/Gnip Gnop/Hounds of bairro [45:36 - 48:55]
Mountain game [48:55 - 51:15]
Sleep Cycle [51:15 - Fin]

Morceaux utilisés : Tantrum Barb, You can count on me, Moonjock, Blind babe, Tropic of cancer, The purple bottle (live), The burglars, Jimmy mack, Gnip Gnop, Mountain Game, Golden chords & There she goes again d'Animal Collective (ou membre en solo).

Twitter (pour suivre l'actu du podcast) : https://twitter.com/MusicAfterAll

Instagram de l'émission : @musicafterall

PS : On s'excuse encore concernant la qualité du son, un jour oui un jour on se mettra à une table pour faire le podcast et ce jour là le monde ne sera pas prêt.

Bonne écoute !

En cours de lecture

Episode 5 - Animal Collective : Quand la musique expérimentale rentre dans la cour des grands (partie 2/4)

Deuxième partie de l'épisode 5 de Music After All consacré à Animal Collective ainsi qu'aux projets solo de ses membres.
Kévin et Aurélien continuent leur exploration de la discographie d'Animal Collective. Toujours un pas dans l'expérimental, voyons comment ce groupe s'ouvre petit à petit à un plus grand public avec une musique plus accessible sans pour autant renier leur identité musicale.

Comme la première partie, nous traitons ici un groupe qui a sortis grand nombre d'albums (et encore plus si on prend en compte les projets solos) ainsi le format va changer, il ne sera pas question de traiter pendant 15-20 minutes un album comme à l'accoutumé.

En espérant que cet épisode vous plaise !

Timecodes :

Feels [00:00 - 11:37]
People (EP) [11:37 - 15:56]
Person Pitch [15:56 - 19:45]
Pullhair Rubeye [19:45 - 25:05]
Strawberry Jam [25:05 - 33:32]
Water Cruses (EP) [33:32 - 36:43]
Merryweather post pavillon [36:43 - 56:56]
Animal crack box [56:56 - 59:35]
Fall be kind (EP) [59:35 - Fin]

Morceaux utilisés : The purple bottle, Tiwked, Comfy in nautica, Lay lay off fasealm, Fireworks, Water Curses, In the flowers, Jungle Heat (live), What Would I want ? Sky ! et My girls (live) d'Animal Collective (ou membre en solo).

Twitter (pour suivre l'actu du podcast) : https://twitter.com/MusicAfterAll

Instagram de l'émission : @musicafterall

PS : On s'excuse encore concernant la qualité du son, un jour oui un jour on se mettra à une table pour faire le podcast et ce jour là le monde ne sera pas prêt.

Bonne écoute !

En cours de lecture

Episode 5 - Animal Collective : Beaucoup de bruit pour de la poésie (partie 1/4)

Episode 5 de Music After All consacré à Animal Collective ainsi qu'aux projets solo de ses membres.

Retour sur ce groupe qui évolue à la marge de la musique mainstream afin de proposer une expérience auditive type "pop expérimentale" qui peut autant vous transcender que vous laisser sur le carreau.
Cette première partie revient sur les débuts très expérimentaux et jusqu'auboutiste du groupe qui ne va pas hésiter à mettre au mixeur différentes inspirations musicales pour un résultat atypique.

Contrairement à d'habitude, nous traitons ici un groupe qui a sortis grand nombre d'albums (et encore plus si on prend en compte les projets solos) ainsi le format va changer, il ne sera pas question de traiter pendant 15-20 minutes un album comme à l'accoutumé.
En espérant que cet épisode vous plaise !

Timecodes :

Intro/Spirit they’re vanished, spirit they’re gone [00:00 - 15:55]
Danse Manatee [15:55 - 23:59]
Hollinndagain [23:59 - 29:11]
Campfire songs [29:11 - 39:41]
Ark [39:41 - 46:24]
Sung tongs [46:24 - 56:09]
Split series #16 [56:09 - 58:43]
Young Prayer [58:43 - 01:04:24]
Prospect Hummer/Outro [01:04:24 - FIN]

Morceaux utilisés : Alvin Row, Another White Singer (Little White Glove), I see you pan, De Soto de son, Infant Dressing Table, Winters love, Abyss song (Abby’s song), Untitled 04, Prospect Hummer et Did you see the words ? d'Animal Collective (ou membre en solo)

Le petit lien qui va bien :

Les mecs du groupe font des trucs bizarres avec un caddie, un cônes orange et des baguettes : https://www.youtube.com/watch?v=UukC5iQKWHQ

Twitter (pour suivre l'actu du podcast) : https://twitter.com/MusicAfterAll

Instagram de l'émission : @musicafterall

PS : On s'excuse encore concernant la qualité du son, un jour oui un jour on se mettra à une table pour faire le podcast et ce jour là le monde ne sera pas prêt.

Bonne écoute !

En cours de lecture

Episode 4 - Odezenne : Le groupe qui n'a pas sauvé le rap français (partie 2/2)

Seconde et dernière partie de l'épisode de Music After All consacré au groupe bordelais Odezenne. Suite de la carrière du groupe qui s'échappe des carcans du rap dans lequel il était pour ses deux premiers albums. Le groupe s'échappe à Berlin pour concocter leur petit chef d'œuvre Dolziger Str.2 pour ensuite revenir dans leur Bordeau originel pour vivre Au Baccara !
Kévin et Aurélien reviennent sur l'évolution du groupe qui suit sa propre voie sans rien attendre de personne, le groupe arrête les samples pour développer leurs univers électronique le tout sertie de textes maintenant chantés et toujours aussi touchants.

Timecodes :

Intro/Dolziger Str.2 [00:00 - 26:05]
Au Baccara [26:05 - 01:00:55]
Pouchkine/Outro [01:00:55 - Fin]

Morceaux utilisés : Bouche à lèvres, Au Baccara, Delta et Bleu Fuschia d'Odezenne

Les petits liens qui vont bien :

Playlist pour (re)découvrir la musique du groupe (Spotify) : https://open.spotify.com/playlist/2C9zXtf7y25lheRzX3Cj8J?si=vIOhxvQxTCSMAcZZi6pWjw

Twitter (pour suivre l'actu du podcast) : https://twitter.com/MusicAfterAll

Instagram de l'émission : @musicafterall

Bonne écoute !